Zoom sur l’Insoumis Adrien Quatennens, la relève de Jean-Luc Mélenchon ?

Siégeant à la tête de la LFI, le coordonnateur de la « France Insoumise » est un jeune prodige de 30 ans. Mélenchon choisit d’intégrer cette nouvelle figure politique pour adoucir un tant soit peu son emprise sur la gauche radicale. Très présent dans les médias pour défendre ses valeurs et ses principes, ce monsieur pugnace sait trouver les mots pour répondre aux attaques et aux offenses des autres et ce sans tomber dans la vulgarité. Voici le portrait du jeune homme qui n’a pas peur de se dresser et de lever la voix pour porter loin les échos de ses pensées.

Un intellectuel engagé

Le primodéputé Adrien Quatennens arbore un statut de militant actif qui sait mesurer ses mots pour convaincre et pour toucher la sensibilité de ses auditoires. À plusieurs reprises, ce jeune Lillois se lève et se plonge dans une bataille pied à pied pour défendre ce qu’il croit juste pour la société.

Que les textes concernent le droit du travail, les questions sur les sans-abris et même sur le racisme, l’érudit fait usage d’arguments réfléchis qui pèsent lourd et qui résonnent au plus profond de chacun. Sa plaidoirie se rapproche des punchlines remplis d’uppercut intellectuel. Chaque attaque ou chaque riposte fait réfléchir.     

De son calme olympien, il sait se faire entendre

Adrien Quatennens tient un rôle important au sein de la France Insoumise. Il est admiré pour sa manière diplomatique de régler les conflits et de détendre les tensions. Que ce soit au niveau de sa partie politique ou en général dans sa stature de député, il engage les gens avec des mots et des arguments. Son caractère calme mais pourtant imposant fait de lui une figure respectée et écoutée par ses paires.     

Sa victoire en 2017 déclenche un enchaînement d’occurrences qui a boosté sa carrière : son rapprochement avec Mélenchon, sa nomination au poste de responsable opérationnel de la France Insoumise, son apologie dans l’hémicycle… Aujourd’hui, il dénonce le « privilège blanc ». Adrien Quatennens défend les mouvements antiracistes et parle de la violence policière et des multiples discriminations dans la société actuelle. 

Une génération au front parlé

Adrien Quatennens, tout comme les figures de sa génération dont Marina Mesure, Manon Aubry ou encore Mathilde Panot, forme la relève politique. Dès le lycée, l’homme affiche son engagement auprès des plus démunis et son penchant pour le processus d’organisation collective.

Ses phrases didactiques associés à son aisance naturelle dans la prise de parole et dans les débats rendent ce député, aimé de son peuple, indispensable au fonctionnement de la LFI.

Liberté des mœurs et condition des femmes en Iran
Réforme des retraites : en quoi consiste la retraite à points ?